Gestion de l’énergie et développement durable

La prise en compte intelligente et rigoureuse de préoccupations de développement durable dans l’exercice de l’activité de tous les jours permet de renforcer le résultat net et l’avantage concurrentiel à long terme. Dans cet esprit, différents outils d’analyse et/ou de gestion sont proposés, qui peuvent être utilisés seuls ou de façon complémentaire, de l’audit à l’implémentation de projets de développement et d’investissement en économie d’énergie, ou de l’analyse d’un état des lieux au suivi continu à l’aide de tableaux de bord et d’indicateurs d’activité. Un rôle central dans l’impact environnemental des activités humaines joue la production et la consommation d’énergie face à la raréfaction et au renchérissement des différentes sources d’énergie et à l’impact environnemental.

 

Gestion de l’énergie

La stratégie énergétique 2050 de la Confédération met l’accent sur l’utilisation efficace de l’énergie. Le premier objectif est d’accroitre l’efficacité énergétique des bâtiments, des systèmes énergétiques et procédés de production. Alors qu’il existe un potentiel certain et important de réduction de la consommation d’énergie, les décisions d’investissement en économies d’énergie, mêmes profitables en termes monétaires, ne se font souvent pas. Ces décisions sont en général complexes et dépendent d’un grand nombre de facteurs tels que le contexte extérieur (conjoncture, technologies), le contexte interne aux entreprises et institutions (stratégie, culture d’entreprise, structure des coûts), les acteurs impliqués et le type d’investissements envisagé. La raréfaction et le renchérissement des sources d’énergie exigent pour le futur une prise de conscience et une attitude proactive en regard à la gestion de l’énergie.

 

Audit de management durable

L’audit de management durable répond à la question comment sont prises en compte dans les systèmes de gestion de l’entreprise ou de l’administration publique les préoccupations liées au développement durable – dans ses trois dimensions, économique, environnementale et sociale. L’objectif d’un tel audit est d’analyser les activités sur leur durabilité selon une grille comportant une quarantaine de questions. L’audit peut déboucher sur la mise en place d’un tableau de bord comprenant un ensemble d’indicateurs de développement durable qui permet un suivi des efforts entrepris.

 

Indicateurs de développement durable

Le développement durable, dans ses trois dimensions, exige une compréhension du fonctionnement des systèmes économique, environnemental et social et de leurs interactions. Au niveau national, l’Office fédéral de la statistique (OFS) a développé et met à jours régulièrement quelque 75 indicateurs qui décrivent la situation actuelle et l’évolution de la Suisse sur le chemin du développement durable. Il est concevable de définir et de développer un système d’indicateur au niveau des régions, des cantons et des villes. Pour les acteurs, entreprises et administrations publiques, par exemple, le système d’indicateurs du développement durable doit être adapté à l’organisation. La tenue d’un tableau de bord d’indicateurs, avec ses aspects de collecte, de suivi et contrôle des données, est un moyen indispensable pour orienter les activités vers le développement durable, sans oublier la communication vers l’extérieur et l’intérieur des efforts entrepris.

 

Exemples de projets:
– Audits des grands consommateurs. Développement d’une méthodologie d’évaluation des aspects économiques et non économiques des décisions d’investissement en efficacité énergétique des organisations requérantes et supervision des mandataires de pré-diagnostics, 2014, Direction générale de l’environnement (DGE), canton de Vaud.
– Elaboration et rédaction du Manuel de formation SIG/ECO21 « NEGAWATT Gestionnaire Energie », 2011, Services industriels de Genève SIG
– Effets de la taxe d’incitation sur les COV sur l’innovation en Suisse. Etudes de cas dans les branches de l’imprimerie, de la fabrication de peintures et dans le décolletage, 2009, Office fédéral de l’environnement OFEV

D’autres exemples de projets en cliquant ici